Durant le 16ième siècle en Europe, les gens croyaient que si une femme faisait un effort physique trop grand, ses organes génitaux sortiraient et elle deviendrait un homme. En fait, ils considéraient que chaque sexe avait la même hormone, mais que les femmes en avait seulement moins. Bien entendu, cela faisait d’elles des êtres inférieures.

Source: Early Modern Europe: 1450-1789 de Merry E. Wiesner-Hanks, deuxième édition