L’Eugénisme, très en vogue au 20ième siècle, avait pour but de perfectionner la race humaine. Pour les scientifiques, la perfection se trouvait dans les traits d’un caucasien moyen. Je sais à quoi vous pensez : Hitler et sa race aryenne. Et bien non, l’eugénisme s’est d’abord vu aux États-Unis pour ensuite se répandre dans le reste du monde. Bien évidemment, selon les américains, l’homme parfait était l’américain blanc moyen. L’eugénisme n’avait pas que pour seule conséquence le racisme. Dans les années vingt, les américains commencèrent une pratique qui se perpétuera jusque dans les années 70 : la stérilisation. En effet, après les concours des plus beaux bébés, les hôpitaux se mirent à steriliser contre leur gré les handicapés, les criminelles, les immigrants, les amérindiens… Bref, tous ceux qui ne correspondaient pas aux critères. Horrible non? Hitler n’a rien inventé…

Le test de QI est également lié à ce courant.

 

Source : Give me liberty by Eric Foner, Volume 2.